14.jpg

Du  9 au 10 décembre, TrustAfrica, l’Initiative pour une société ouverte en Afrique de l’Ouest (OSIWA) et l’organisation Intégrité financière mondiale (GFI) parraineront conjointement le « Forum sur les flux financiers illicites en Afrique ». Ce forum aura lieu à l’hôtel Terrou- Bi Hôtel à Dakar, au Sénégal en présence de son excellence M. Amadou Ba, ministre de l’Economie et des Finances du Sénégal. De nombreuses activités sont prévues, notamment la remise aux participants des principales conclusions du Rapport de 2012 de GFI sur les flux financiers illicites en provenance d’Afrique et aborderont les principales tendances, risques et coûts pour la région. En outre, le forum tentera de mettre sur pied une plate-forme régionale sur les flux financiers illicites à des fins de campagne et de plaidoyer.

Du 28 au 29 novembre le Réseau pour la justice fiscale-Afrique (TJN-A), en collaboration avec le Centre de recherche en fiscalité de Strathmore et grâce à un financement  de TrustAfrica, organisera une table ronde de deux jours sur le thème « Réduction de la maltarification des  transferts: Réponse de l’Afrique à des défis de dimension mondiale.»  Cet événement, qui aura lieu à l’Université de Strathmore à Nairobi, au Kenya, réunira plusieurs ONG, des autorités fiscales, des chercheurs universitaires, des décideurs et des organisations internationales du monde entier en vue de partager leurs expériences, aborder les politiques en cours et trouver des solutions aux défis actuels liés à la tarification des transferts auxquels font face les pays africains.

Une conférence intitulée « Zimbabwe : Réalités actuelles, perspectives d’avenir » sera organisée du 24 au 27 novembre 2013 au Holiday Inn à Bulawayo, au Zimbabwe.  Organisée par l’Université du Zimbabwe, la Midlands State University et l’Université nationale des sciences et de la technologie, en collaboration avec TrustAfrica-Zimbabwe Alliance, l’Initiative pour une société ouverte en Afrique Australe (OSIWA) et la Fondation Heinrich Boell (HBF), la conférence réunira des participants de divers horizons pour des réflexions candides sur la gouvernance au Zimbabwe au cours de la dernière décennie et demie du point de vue de l’Etat, du secteur privé et de la société civile et pour définir la voie à suivre.

« Près de 240 millions d’Africains souffrent de malnutrition et bien que seulement un tiers des personnes exposées à la famine vivent en Afrique, le pourcentage des personnes souffrant de la faim dans ce continent est le plus élevé au monde » a déclaré M. Charles Abugre Akelyira, Directeur régional pour l’Afrique de la Campagne des Nations Unies sur les objectifs du Millénaire dont le siège se trouve à Nairobi. « Nous devons investir dans l’agriculture non seulement pour nourrir la génération actuelle, mais également pour nous préparer à nourrir plus de deux milliards personnes d’ici 2050. En particulier, nous devons investir dans l’agriculture à petite échelle, dans le cadre de notre stratégie mixte. Les petits exploitants assurent deux tiers de notre production  agricole, » a-t-il déclaré.

Il est certain que les informations contenues dans ce nouveau livre intitulé « Politiques publiques et développement d’entreprises au Kenya » profiteront aux décideurs, partenaires au développement, chercheurs et entrepreneurs du Kenya et d’ailleurs. Cet ouvrage, qui est l’aboutissement de recherches effectuées dans le cadre du Fonds de recherches sur le climat de l’investissement et l’environnement des affaires, documente des stratégies d’études de cas sur le développement d’entreprises au Kenya en se fondant sur trois domaines clés : politiques publiques et participation des parties prenantes, soutien aux entreprises et développement des capacités, et appui à l’entrepreneuriat et au leadership.

Par Oscar Tollast

Après avoir assisté à une session du Séminaire mondial de Salzbourg, la responsable du programme Justice pénale internationale de TrustAfrica espère pouvoir commencer à introduire un plus grand nombre de programmes dans les pays d’Afrique du Nord.

Jeanne Elone assisté à la session  intitulée « Réussir la transition : une approche fondée sur le droit en vue d’assurer la diversité et l’inclusion » qui portait sur quatre pays clés en pleine transition au Moyen-Orient et en Afrique du Nord.

Mme Elone, qui a coordonné les recherches sur le rôle de la société civile dans les transformations politiques qui ont secoué l’Afrique du Nord en 2011, a assisté et participé à cette session organisée avec la collaboration du Fonds arabe pour les droits humains.

Lors des discussions qui portaient sur l’Egypte, la Tunisie, la Libye et le Yémen, les participants se sont penchés sur les moyens d’améliorer la diversité et l’inclusion dans la région.

Mme Elone a vécu au Sénégal, au Cameroun, au Burkina Faso, en France et aux Etats-Unis où elle a travaillé sur une série de questions allant des partis politiques et de la démocratisation aux droits humains et au financement du développement.

Au cours d’une longue session de questions-réponses, Mme Elone a passé en revue les enseignements qu’elle a tirés de la session, les parallèles qu’elle a pu dresser avec des événements survenus en Afrique sub-saharienne et l’ampleur des interventions de TrustAfrica à travers le continent.

Le 13-14 septembre, à Arusha, Tanzanie, les principaux intervenants participeront à un forum pour élaborer des stratégies face aux défis de l'enseignement supérieur en Tanzanie. Le forum, "la bonne gouvernance pour la qualité durable de l'enseignement universitaire en Tanzanie," organisé en collaboration avec le Comité des vice-chanceliers et directeurs de la Tanzanie, aura lieu à l'Université de Mzumbe.

Le Fonds de Recherche sur le Climat d'Investissement et l'Environnement des Affaires (CIEA) organise un forum le 11 Octobre 2013, à l'Hôtel des Almadies à Dakar, au Sénégal, pour diffuser  les résultats de recherches  sur le climat d'investissement et l'environnement des affaires au Sénégal, mais également réunir les principales parties prenantes de la communauté des investisseurs.

 

University World News (click to go to the original article)

An all-Africa higher education summit is to be held next year, bringing together stakeholders from across the continent to develop a charter and programme of action aimed at revitalising the sector. Another goal will be to build an advocacy alliance for higher education.

Nos coordoneés

  • Lot 4, Almadies Ngor, Dakar Sénégal
  • +221 33 869 46 86
  • +221 33 824 15 67

Fil Twitter

Suite à une erreur, potentiellement un dépassement de délai de connexion à Twitter, les tweets de cet utilisateur ne peuvent être affichés.

Conférences et ateliers