Appel aux organisations nationales et régionales de la société civile travaillant au Burkina Faso, en Éthiopie, au Kenya, au Sénégal et au Nigeria.

TrustAfrica a le plaisir d'annoncer le deuxième cycle de financement de l'Initiative de soutien à la société civile africaine (ACSI) qui a fourni un soutien de plus de 650 000 USD en 2022. L'initiative d'octroi de subventions se concentre sur le renforcement de la résilience des organisations de la société civile en Afrique. Nous invitons les organisations dûment qualifiées en Éthiopie, au Kenya, au Nigéria, au Sénégal et au Burkina Faso, travaillant au niveau national et régional, à soumettre leur candidature pour des subventions de renforcement des capacités et de soutien opérationnel de base.

Cette initiative vise à fournir un soutien opérationnel de base aux organisations de la société civile qui ont fait leurs preuves, notamment en matière de plaidoyer politique et de promotion de la voix des femmes dans les domaines de la santé et du développement en Afrique. Conscients de la nécessité d'une forte capacité organisationnelle et d'une grande souplesse pour mener à bien des programmes et des campagnes de premier plan, nous sommes fiers d'offrir, par le biais de ce mécanisme de subventions secondaires, un écosystème de soutien à des organisations de la société civile prometteuses et agiles afin de soutenir leurs activités, de conserver leur personnel clé et de renforcer leur leadership et l'orientation de leur mission, leur capacité administrative et de gestion, ainsi que leur stabilité financière. Les organisations de la société civile qui œuvrent en faveur de l'égalité des sexes, de l'inclusion financière et de l'équité en matière de santé sur l'ensemble du continent sont invitées à poser leur candidature. Nous croyons en une société civile forte qui soutient un espace holistique pour des efforts divers qui construisent la confiance et la responsabilité entre les citoyens et leurs institutions. Pour y parvenir efficacement, nous pensons que ce soutien aidera la société civile à être plus résiliente, plus agile et plus durable.

Renforcer la résilience et améliorer l'avenir

L'initiative de soutien à la société civile africaine est un mécanisme de soutien proactif et une plateforme de mise en réseau pour les OSC afin d'accroître la résilience institutionnelle et de maintenir un plaidoyer important en matière de politique de santé et de développement et d'inclusion financière. La pandémie de COVID19 et l'environnement économique toujours difficile ont mis en évidence la fragilité de la société civile africaine, qui opère dans des environnements incertains, et la pression supplémentaire qu'elle subit pour poursuivre ses activités dans un contexte de financement réduit et non diversifié pour les opérations de base. Cette situation, combinée à une tendance au rétrécissement de l'espace civique dans certains pays africains, fait qu'il est essentiel de mettre en place un système solide de soutien à la société civile. L'initiative de soutien à la société civile africaine répond à la nécessité d'investir dans le renforcement des OSC nationales et régionales essentielles à la défense des politiques, de soutenir l'appropriation locale de ces progrès, de veiller à ce que les changements reflètent le contexte local, tout en maintenant la responsabilité des gouvernements sur le long terme. L'initiative de la société civile africaine favorisera également les échanges d'apprentissage entre pairs et la mise en réseau par l'intermédiaire de cette plateforme. Le Fonds est soutenu en partenariat avec la Fondation Bill et Melinda Gates (BMGF) afin de fournir un soutien plus direct et plus souple aux organisations de la société civile en Afrique.

L'initiative vise à atteindre trois résultats clés interdépendants :

  1. Renforcement de la capacité opérationnelle des organisations de la société civile de l'Afrique subsaharienne actives dans le domaine de la santé et des droits de la femme, afin de faire progresser leurs mandats organisationnels et d'accroître leur influence sur les questions politiques.
  2. Renforcement des capacités de communication et de plaidoyer des OSC lauréates par le biais d'un soutien au renforcement des capacités basé sur la demande.
  3. Réseau multisectoriel de pairs apprécié par les OSC, qui favorise activement la création de mouvements et l'expertise en matière de plaidoyer.

Montant et utilisation des subventions

Les organisations peuvent demander des subventions d'un montant maximum de 120 000 dollars pour une période de dix-huit (18) mois. Les organisations retenues se verront attribuer des subventions de moyenne à grande ampleur, allant de 60 000 à 120 000 dollars, pour répondre à leurs besoins essentiels en matière de soutien opérationnel. Chaque subvention comprendra deux volets : un soutien opérationnel général et un soutien spécifique à un projet de renforcement des capacités organisationnelles, dans un rapport allant de 60 à 40 entre le soutien opérationnel et le soutien au renforcement des capacités, ce dernier étant destiné à combler des lacunes spécifiques en matière de développement organisationnel, par exemple l'élaboration d'un plan stratégique, une formation en matière de plaidoyer et de communication, l'élaboration de propositions de financement, le développement de procédures et de systèmes internes tels que la gestion financière, les mécanismes de gouvernance, le suivi, l'évaluation et l'apprentissage (MEL) ou les stratégies de mobilisation des ressources.

CRITÈRES D'ÉLIGIBILITÉ - QUI PEUT POSTULER ?

Si vous êtes une OSC nationale ou régionale dans les pays et régions cibles suivants - Kenya, Éthiopie (Afrique de l'Est), Nigeria, Sénégal ou Burkina Faso (Afrique de l'Ouest), si vous avez des femmes dans des rôles de leadership, si vous vous engagez dans la défense des politiques nationales ou régionales, si vous travaillez sur des objectifs d'équité entre les sexes en poursuivant un ou plusieurs des domaines thématiques suivants : inclusion financière, justice entre les sexes et/ou équité en matière de santé, alors envoyez votre candidature. Les OSC qui dirigent des réseaux de collaboration qui travaillent et/ou mènent des campagnes ensemble peuvent poser leur candidature, en indiquant clairement le principal bénéficiaire du financement. Les candidats doivent répondre aux critères ci-dessous ;

  • Les organisations de la société civile africaine enregistrées qui travaillent au niveau NATIONAL ou RÉGIONAL n'ont pas reçu de subventions directes de la FBMG.
  • Les organisations de la société civile doivent travailler sur DÉFENSE DES INTÉRÊTS POLITIQUES axés sur des objectifs d'équité entre les sexes dans au moins l'un des trois domaines thématiques ;
    1. Équité en matière de santé
    2. Justice entre les hommes et les femmes
    3. Inclusion financière
  • Être capable de recevoir et de gérer des fonds en tant qu'organisation légalement enregistrée ou par l'intermédiaire d'un sponsor fiscal légalement enregistré (lorsqu'un candidat ne remplit pas les critères essentiels de gestion des fonds de subvention, un sponsor fiscal peut être proposé au nom du candidat). Disposer d'un système, de politiques et de procédures permettant de contrôler et de suivre les recettes et les dépenses.
  • Une expérience de l'octroi de subventions à d'autres organisations est un atout.

Ce que nous ne pouvons pas financer

  • Fonds pour le voyage aux États-Unis
  • Subventions de dotation Projets d'investissement, tels que l'achat ou la construction de bâtiments.
  • Politique partisane Lobbying
  • Activités ou entreprises à but lucratif

Quelles sont les attentes ?

Les organisations retenues devront

  • Participer à un atelier de démarrage co-créatif, à des ateliers de renforcement des capacités, à des échanges d'apprentissage et à des plates-formes de création de réseaux.
  • Contribuer à l'apprentissage et à l'expérience de la communauté de pratique
  • Collaborer à l'amplification de la voix de la société civile sur les thèmes et campagnes d'engagement politique pertinents

Comment postuler

Les demandes doivent être présentées sous la forme d'une brève note succincte, ne dépassant pas trois pages ou 1 000 mots, comprenant les sections suivantes :

  • Profil sommaire de l'organisation (par exemple, année de création, siège social, direction, nombre d'employés, domaines d'intervention, pays dans lesquels vous travaillez, budget annuel total, bailleurs de fonds)
  • Informations sur le contact principal
  • Mission de l'organisation, approche et principales réalisations liées aux thèmes spécifiques énumérés ci-dessus (justice entre les hommes et les femmes, inclusion financière et accès équitable à la santé)
  • Principaux besoins et objectifs en matière de renforcement des capacités institutionnelles
  • Résultats escomptés ; comment ce soutien opérationnel vous aidera à avoir un impact plus important sur les thèmes programmatiques.
  • Partenaires techniques et financiers existants et passés
  • Résumé du budget en USD (60% Appui opérationnel -40% Renforcement des capacités)

Processus d'évaluation : Les demandes seront évaluées, présélectionnées et invitées à développer une proposition par TrustAfrica, avec l'aide du comité consultatif de l'initiative de soutien à la société civile africaine.

Date de clôture des candidatures : Pour postuler à l'Initiative de soutien à la société civile africaine, veuillez compléter le formulaire de candidature en ligne en utilisant le lien suivant : bit.ly/428vl6M. Vous pouvez envoyer votre candidature en anglais ou en français avant le lundi 17 juillet 2023 à 1700 hrs GMT.

Questions fréquemment posées : Pour toute question, envoyez vos questions à cfp@trustafrica. org avant le 7 juillet 2023.