Ministère public contre Hisséne HABRE: RAPPORT DE L’AUDIENCE N° 39 DU 12 NOVEMBRE 2015

L’audience de ce jour s’est inscrite dans le contexte de la répression des populations civiles du sud,
plus précisément des villageois du canton de Bodo et du canton de Ngalo. C’est dans ce cadre que
le premier et le deuxième témoin (rescapés du massacre) sont intervenus. Il s’agit de Mbaissouroum
Manda René et de Ngarnadji Djedanoum, qui ont fait état de l’arrivée des éléments de la BSIR dans
leur village à Maibo (un des villages du canton de Bodo). Les militaires avaient fait savoir à la
population qu’ils étaient envoyés par Habré pour retrouver les rebelles. C’est à cette occasion qu’ils
avaient commis beaucoup d’exactions dans leur village. Quant au troisième témoin, le dénommé
Ngemadji Klaingar, il a fait état des exactions qui ont eu lieu à Ngalo. Avec le même procédé utilisé
dans les autres villages, les militaires avaient choisis beaucoup d’hommes parmi eux et les avaient
exécutés. Le témoin fait parti des rescapés.

Published by

TrustAfrica

Author (s)

Document Type

Language

English

Popular Reads

Pratiques d’accompagnement des entrepreneurs et la performance au démarrage des petites entreprises au Cameroun et au Sénégal

Capital Social et Entrepreneuriat au Cameroun

Polarisation des activités économiques et restauration des zones humides : une analyse coûts -bénéfices appliquée à la région du lac Tchad

Etude sur les difficultés de recouvrement des créances dans l’espace Uemoa (Benin, Burkina-Faso, Mali, Senegal)