Ministère public contre Hisséne HABRE: RAPPORT DE L’AUDIENCE N°32 DU 26 OCTOBRE 2015

Durant l’audience de ce jour, des faits de crimes contre l’humanité perpétrés pendant la répression
des Arabes ont été relatés, de même que la commission d’homicides et d’actes de répression contre
les populations du Sud, notamment les cadres. L’audience a été marquée par trois témoignages qui
ont fait état de pillages de biens, de tortures et d’exaction à l’encontre de parents proches des cibles
principales. Le premier témoin nommé Alanaf Ali, une victime directe, a tenu à faire savoir qu’il
est venu se plaindre pour ses enfants morts, son argent volé et sa blessure par balles reçue au bras.
Le deuxième témoin dénommé Nayoma Kovonsouma a parlé de son arrestation alors qu’il était en
mission à Ndjamena. Il avait été accusé d’avoir des contacts avec l’ambassade de Libye au Tchad
et avait été torturé et détenu dans plusieurs prisons. Le troisième témoin, Antoinette Mandjere, a
parlé de son frère qui a été arrêté et exécuté alors qu’il était commissaire de police. Elle a fait l’objet
de tortures pour être intervenu après l’arrestation de son frère et était obligé de tout laisser derrière
elle.

Published by

TrustAfrica

Author (s)

Document Type

Language

English

Popular Reads

Pratiques d’accompagnement des entrepreneurs et la performance au démarrage des petites entreprises au Cameroun et au Sénégal

Capital Social et Entrepreneuriat au Cameroun

Polarisation des activités économiques et restauration des zones humides : une analyse coûts -bénéfices appliquée à la région du lac Tchad

Etude sur les difficultés de recouvrement des créances dans l’espace Uemoa (Benin, Burkina-Faso, Mali, Senegal)