Ministère public contre Hisséne HABRE: RAPPORT DE L’AUDIENCE N°33 DU 27 OCTOBRE 2015

L’audience de ce jour s’est déroulée dans le contexte de la répression des populations du
Sud et particulièrement les cadres de la région. Ainsi, le premier témoin, une victime
directe dénommée Ngabouli Mallah, est entendu durant les deux premières sessions du
matin. Il était chef de service d’exploitation à la Société nationale sucrière du
Tchad (SONASUT) ; il a été arrêté et torturé à Sarh en 1984 avant d’être transféré à
Ndjamena. Le deuxième témoin, Djokota Prosper Kladoumngue, est entendu durant la
première session de l’après-midi comme victime indirecte ; son oncle aurait été exécuté
à Koumra en 1984. A la seconde session, le troisième témoin du jour a fait sa déposition
sur l’arrestation puis la disparation de son père à Moundou en 1984.

Published by

TrustAfrica

Author (s)

Document Type

Language

English

Popular Reads

Pratiques d’accompagnement des entrepreneurs et la performance au démarrage des petites entreprises au Cameroun et au Sénégal

Capital Social et Entrepreneuriat au Cameroun

Polarisation des activités économiques et restauration des zones humides : une analyse coûts -bénéfices appliquée à la région du lac Tchad

Etude sur les difficultés de recouvrement des créances dans l’espace Uemoa (Benin, Burkina-Faso, Mali, Senegal)