Peut-on lutter contre la corruption dans les marchés publics au Burkina Faso ?

Cela n’est plus à démontrer, les petites et moyennes entreprises (PME) jouent un rôle important dans l’économie du Burkina Faso. Seulement, ce rôle est limité par la faiblesse de  la demande privée. Les marchés publics constituent dans ce contexte une alternative de  premier choix. Pourtant, la soumission à l’attribution de marchés publics peut aussi être un  danger pour les PME. La passation des marchés publics est affectée par la corruption qui conduit le plus souvent à la faillite des PME. Pour étudier cette problématique, la présente  recherche s’est donnée pour objectif d’identifier les raisons de la persistance de la corruption  dans les marchés publics de matériels et de fournitures de bureau au Burkina Faso. Les  analyses montrent que les raisons qui poussent les entrepreneurs à participer activement à la  corruption sont de deux ordres. Certains s’y adonnent parce que c’est un moyen d’enrichissement facile, d’autres parce que soumettre un dossier avec un ratio qualité-prix  optimal n’est pas suffisant pour être attributaire d’un marché public au Burkina Faso.

Published by

TrustAfrica

Author (s)

Denis B. Akouwerabou, Parfait Bako

Document Type

Language

English

Popular Reads

Pratiques d’accompagnement des entrepreneurs et la performance au démarrage des petites entreprises au Cameroun et au Sénégal

Capital Social et Entrepreneuriat au Cameroun

Polarisation des activités économiques et restauration des zones humides : une analyse coûts -bénéfices appliquée à la région du lac Tchad

Etude sur les difficultés de recouvrement des créances dans l’espace Uemoa (Benin, Burkina-Faso, Mali, Senegal)